mercredi 31 octobre 2012

La petite robe noire


Je mûris l'idée depuis que le dernier Guerlain est sorti, d'utiliser leur étiquette en détournement. 
J'avais pensé la mettre au dos d'une veste en jean que je veux teindre en noir et broder, mais ça va tellement mieux sur une robe ! 
J'ai utilisé un vieux tissu, donné par ma grand-mère (grande fournisseuse ! ), noir d'un côté, doré de l'autre, très léger, très fluide.
Une vieille tunique, chinée sur une brocante ( elle a fini par craquer d'usure, je vais la reprendre...) m'a servie de patron. J'ai réussi à calculer le pli, tout comme il faut...
Les finitions ne sont pas aussi propres que j'aurais voulu, le tissu s'enfonce vite dans la machine, donc pas de double rentré.


J'ai cousu (à la main) ladite étiquette dans le dos, elle cache la couture dudit pli...
J'aime !


Et puis dans ma lancée, j'ai ressorti un morceau de voile de coton, découpé un vieux caraco en satin (déchiré lui aussi, RIP !), et choisi le modèle L de la couture en ligne droite (Sato Watanabe), juste un peu plus court. 
J'ai cousu (tjs à la main...) un petit col japonais, chiné chez fifijolipois il y a déjà plusieurs mois... J'aime bien prendre le temps de trouver l'inspiration pour utiliser un accessoire...
J'ai utilisé le satin pour faire le bandeau (multi-couches : satin et voile de coton, les deux doublés thermocollant).

J'hésite à teindre la tunique au thé... mais alors je ne sais pas si je pourrais toujours faire ce match : 



Echeveau de chez Renaissance dyeing, 1300m, autant dire un grand grand châle...

 Bien sûr elles sont bien plus belles portées, quand on peut voir leur forme. Toutes les deux sont ajustées à la poitrine, puis évasées.

1 commentaire:

  1. Que de belles créations !
    J'aime beaucoup la photo en noir et blanc.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...