mercredi 31 octobre 2012

La petite robe noire


Je mûris l'idée depuis que le dernier Guerlain est sorti, d'utiliser leur étiquette en détournement. 
J'avais pensé la mettre au dos d'une veste en jean que je veux teindre en noir et broder, mais ça va tellement mieux sur une robe ! 
J'ai utilisé un vieux tissu, donné par ma grand-mère (grande fournisseuse ! ), noir d'un côté, doré de l'autre, très léger, très fluide.
Une vieille tunique, chinée sur une brocante ( elle a fini par craquer d'usure, je vais la reprendre...) m'a servie de patron. J'ai réussi à calculer le pli, tout comme il faut...
Les finitions ne sont pas aussi propres que j'aurais voulu, le tissu s'enfonce vite dans la machine, donc pas de double rentré.


J'ai cousu (à la main) ladite étiquette dans le dos, elle cache la couture dudit pli...
J'aime !


Et puis dans ma lancée, j'ai ressorti un morceau de voile de coton, découpé un vieux caraco en satin (déchiré lui aussi, RIP !), et choisi le modèle L de la couture en ligne droite (Sato Watanabe), juste un peu plus court. 
J'ai cousu (tjs à la main...) un petit col japonais, chiné chez fifijolipois il y a déjà plusieurs mois... J'aime bien prendre le temps de trouver l'inspiration pour utiliser un accessoire...
J'ai utilisé le satin pour faire le bandeau (multi-couches : satin et voile de coton, les deux doublés thermocollant).

J'hésite à teindre la tunique au thé... mais alors je ne sais pas si je pourrais toujours faire ce match : 



Echeveau de chez Renaissance dyeing, 1300m, autant dire un grand grand châle...

 Bien sûr elles sont bien plus belles portées, quand on peut voir leur forme. Toutes les deux sont ajustées à la poitrine, puis évasées.

Errata

 Envie de faire pour moi. Des robes et les châles ou des gilets assortis. Je commence donc ce soir un Rouge-gorge en mohair et soie, doré.
Et je réalise qu'une erreur s'est glissée dans les premiers patrons. 

Pour le diagramme de la torsade, il faut donc lire :

 





















Rg 4









* * * *















* * / O
Rg 3


Rg 2









* * * *









C 4 B



* * / O
Rg 1





















 Et il faut bien sûr rabattre les mailles avant de piquer dans les oeillets. 
Le PDF sera corrigé avant sa mise en ligne sur Ravelry. Mes excuses pour le désagrément. 
Sur 2 rangs je pense que la torsade se fait, mais elle sera peut-être trop serrée pour bloquer convenablement le châle. 
 Je retourne à mon nouveau projet, à très vite pour plein d'images.

dimanche 21 octobre 2012

Make over

Petite boîte en métal chinée pour une amie. 


Ça c'est après.
Petit retour en arrière...




J'ai d'abord bien observé, et pensé pour une fois à prendre les photos "avant". Puis j'ai tout démonté ! 



Sélection de tissus. 
Velours pour le couvercle et le dessous (auparavant métal doré et velours mille raies).
Liberty pour l'intérieur (auparavant satin). Ça fait un moment que j'ai ce tissu, un coup de coeur à La Droguerie. Plusieurs fois j'ai voulu l'utiliser, mais jamais encore trouvé le bon projet. Cela dit, vu la taille de la boîte, il m'en reste pas mal !


J'ai découpé du bristol, en me servant du vieux carton pour les dimensions (même pas sorti une règle ! ). J'ai ensuite collé les rebords du tissu derrière le carton. 

J'ai matelassé l'intérieur du couvercle avec un peu de laine cardée ! Bon après coup me suis dit que j'aurai pu le faire partout... 
Un coup d'argile pour nettoyer un peu le métal, et on remonte le tout ! 



Entre l'effet un peu royauté moyen-âge du velours sous la grille de métal, et les têtes de tigres, une petite envie de revoir le Robin des bois de Disney !!


Et une deuxième minuscule et parfaitement inutile boîte !


jeudi 18 octobre 2012

Oups !

J'avais oublié de vous montrer celui-là... 


Mésange noire bis, 800 m. de mérinos de chez Fleece Artists. 
Du noir, du bleu, du bleu canard, du vert, du violet, superbe quoi.
C'est la première fois que je travaille des nupps sur une laine "industrielle" et pas filée main, donc plus régulière (même si je m'applique quand je file!). 
Ben c'est plus agréable, faut admettre.


Y'a plus qu'à rentrer les fils ! (Je l'ai fait aujourd'hui en fait). 



Et le duvet de yak bloque en ce moment-même... Une étole toute simple en feather and fan... j'aime ce point...

mardi 9 octobre 2012

Promesses

Tellement de projets... 

J'ai enfin fini de filer le yak. Quand je finis de filer c'est toujours "enfin". 
Je l'ai retordu, pour garder le gonflant, le "vaporeux" de la laine. 



Le duvet de yak est soyeux. Vraiment, on croirait qu'il y a de la soie mélangée, on en retrouve la douceur, et cette couleur perlée.

Ça a achevé de me convaincre d'acheter un livre technique sur le filage pour m'améliorer et mettre en valeur les qualités des fibres. Mais ce sera pour le moi prochain, vu que je viens déjà d'acheter Knitted lace of Estonia, de Nancy Bush. Des modèles de châles, et un dictionnaire de points. De quoi donner pas mal d'idées... J'ai déjà hâte de faire un test. "Enfin" et "hâte", quelle impatience décidément.

Ma seule déception c'est que je n'ai que 320 m de fil. J'espérais arriver aux 400, pour faire un châle. 
320 c'est juste, donc soit un tout petit châle, appelons ça un foulard, soit... commander plus de yak, le filer,... si vous avez suivi j'ai parlé d'impatience... 

J'ai aussi un magnifique tissu en bambou qui deviendra une robe, et du kid mohair/ soie de Debbie Bliss, un beau doré.

Enfin, j'ai vu plusieurs reportages sur l'Islande ces temps-ci, toujours très beaux. J'ai appris comment fonctionnaient les noms là-bas, pas de nom de famille, on est fils (son) ou fille (dottir) de son père (par son prénom). Il y avait aussi cette image d'enfants qui prenaient soigneusement le duvet d'un oiseau (dont il faut que je retrouve le nom ! ) dans un nid, pour en faire des vêtements. En échange ils protègent le nid contre les renards. 

Tout ça m'inspire...


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...